Addition > Division

Geraldine Gras (1):

Je me permets d’écrire ma première publication sur ce blogue en français. Tentative après tentative, je rencontre de la difficulté à m’exprimer tel que je le voudrais en anglais alors je sors mon autre paquet de cartes, celui-ci francophone. Cette envie d’écrire en français est aussi la conséquence d’un évènement survenu lors d’une rencontre avec les parents d’un de mes élèves. Ma partenaire d’enseignement (l’enseignante d’anglais) et moi-même avions rendez-vous avec des parents afin de discuter les besoins particuliers de leur enfant. Étant enseignante dans une commission scolaire anglophone, et de plus dans un secteur anglophone tel que Westmount, la rencontre fut en anglais afin de faciliter la communication. À la fin de la rencontre, la mère m’approcha et me dit : « Geraldine, you are [very] anglophone French teachers ». En premier lieu, cela m’a fait sourire. Après tout, c’est bien sympathique de se faire dire que l’on s’exprime convenablement, sans accent lié à sa première langue, lors de l’utilisation de sa deuxième langue. Puis, ce commentaire m’a tout de suite ramenée au deuxième cours lors qu’on adressait l’idée de l’identité langagière. Suis-je devenue trop anglophone pour mon rôle d’enseignante de français?

Continue reading “Addition > Division”